Anatole Le Bras – Un enfant à l’asile

A la fin du XIXe siècle, Paul Taesch, jeune apprenti orphelin et rudoyé, comprend un jour tout l’avantage qu’il peut tirer en se faisant passer pour un épileptique et un malade mental : adieu les mauvais traitements, bonjour la prise en charge psychiatrique. Mais il va se retrouver ballotté d’institution en institution, affublé de divers diagnostics, y compris la perversion lorsqu’il finira par confesser, par écrit, son imposture initiale. Encombré par son étiquette de fou, incapable de retrouver une vie civile normale, pris à son propre piège, Paul Taesch présente un destin tristement romanesque reconstitué par Anatole Le Bras, lauréat du Prix d’histoire du XIXe siècle et doctorant au Centre d’histoire de Sciences Po. Son livre, Un enfant à l’asile, est paru aux CNRS Editions.