Arlington County, 1980 : Le virage du DSM-III

Le DSM sert de grille de lecture standardisée pour l’établissement d’un diagnostic par les psychiatres, mais aussi pour l’inclusion de malades dans des études épidémiologiques ou des protocoles d’évaluation de traitements. Elle se veut objective et, à partir de sa troisième édition en 1980 supervisée par le psychiatre Robert Spitzer (1932-2015), a-théorique. Le DSM-III voit la (quasi) disparition non seulement de toute théorie, mais aussi de tout vocabulaire inspiré de près ou de loin par Freud. Et voilà que les prises en charge préconisées font la part belle à la psychopharmacologie.

A lire

Stuart Kirk, Herb Kutchins. Aimez-vous le DSM ?