Berlin, le 24 avril 1908 : Bleuler lance le terme de « schizophrénie »

Ce jour-là, Emil Krapelin préside le congrès annuel des aliénistes allemands. Il défend le concept de « démence précoce » pour rendre compte de la perte apparente des facultés intellectuelles chez des sujets encore jeunes. À la tribune, Eugen Bleuler (1857-1939) produit son petit effet en préférant parler de « schizophrénie » (littéralement, esprit fendu). Au cœur de sa théorie, la Spaltung ou rupture des associations assurant le fil conducteur de la pensée. La personnalité des schizophrènes est comme morcelée. Il appelle « autisme » l’un des symptômes.

Bleuler est directeur du Bürgholzli, à Zurich, depuis 1898. Un dénommé Carl Gustav Jung arrive fin 1900, recruté sans doute de par ses qualités mais certainement parce qu’il est le seul à avoir postulé, tant Bleuler est prestigieux donc intimidant, mais aussi réputé pour accabler de travail ses collaborateurs…

A lire
Eugen Bleuler, Henri Claude. La schizophrénie en débat