Bicêtre, le 25 août 1793 : Pinel (ne) libère (pas) les aliénés

maxresdefaultIl était une fois le brave Dr Philippe Pinel (1745-1826) qui eut l’audace d’ôter leurs chaînes aux fous. Que croyez-vous qu’il arriva ? Loin de le prendre à la gorge, ils fondirent en larmes et lui prodiguèrent les remerciements les plus démonstratifs. C’était le 14 juillet des insensés. Pourquoi commencer ce récit par « Il était une fois » ? Parce qu’il s’agit d’un conte de fées. Pinel n’en est pas moins le fondateur de la psychiatrie française, qu’on appelle d’abord l’aliénisme, science des aliénés, ceux qui ne sont plus eux-mêmes.

A lire
Philippe Pinel. L’aliénation mentale ou la manie : Traité médico-philosophique
Jackie Pigeaud. Aux portes de la psychiatrie