Buzançay, le 7 mai 1784 : Le somnambulisme artificiel

magnetismeLe marquis de Puységur (1751-1825) découvre par hasard le sommeil magnétique, ou encore somnambulisme artificiel, c’est-à-dire provoqué par autrui. A la faveur de cet état les sujets sont capables de diagnostiquer leur maladie, d’en prévoir l’évolution, voire de dicter leur remède… ou de guérir tout seuls. Certains manifestent la même clairvoyance apparente pour autrui. C’est comme si, avec la transe, chacun pouvait accéder à une mémoire, une intelligence, une clairvoyance inaccessibles en temps normal. Celui qui guérit n’est pas le magnétiseur mais le magnétisé lui-même, dépositaire du savoir.

A lire
Marquis de Puységur. Aux sources de l’hypnose : Mémoires pour servir à l’histoire et à l’établissement du magnétisme animal
James Braid. Hypnose : Ou Traité du sommeil nerveux, considéré dans ses relations avec le magnétisme animal (1843)