Février 1778 : le magnétisme animal inonde la capitale

Mesmer conducting a baquet in ParisAussi sûr de son génie que de servir l’humanité entière, le médecin viennois Franz Anton Mesmer (1734-1815) entend bien éblouir Paris, c’est-à-dire, en ce temps-là, le monde. Il s’est intéressé dans sa thèse à l’influence des astres sur notre santé et a fini par se convaincre de l’existence d’un fluide universel, le magnétisme animal, dont les déséquilibres et les défauts de circulation provoqueraient les maladies. Heureusement, il fait partie des quelques privilégiés capables de le manipuler et le rétablir ! En 1778, il arrive à Paris. En 1780, il est célèbre et les patients affluent. Mais il se voit imprégné d’un parfum de scandale, et en 1784, deux commissions scientifiques mènent l’enquête…

A lire
Franz Anton Mesmer.Mémoire sur la découverte du magnétisme animal
Bruno Belhoste et Nicole Edelman (Dir.). Mesmer et mesmérismes : Le magnétisme animal en contexte