Minneapolis, 1973 : La résilience : même pas mal (pas trop…)

La première recherche notable en matière de résilience est signée Norman Garmezy (1918-2009), de l’université du Minnesota. Dans la lignée de la lutte pour les droits sociaux des minorités ethniques aux États-Unis, plusieurs chercheurs américains de psychologie sociale se sont intéressés au devenir des jeunes afro-américains, ceux qui semblent cumuler les handicaps de par leur statut social et les discriminations dont ils font l’objet. Garmezy remarque que certains s’en sortent très bien : malgré les clichés, tous ne sont pas condamnés à une vie de misère et de délinquance. D’autres recherches insistent sur les enfants qui, en grandissant, parviennent à échapper à la schizophrénie alors même que l’un de leurs parents est malade.

 

A lire
Marie Anaut. Psychologie de la résilience
Boris Cyrulnik. Un merveilleux malheur