Nicolas Santolaria – Comment j’ai sous-traité ma vie

Imaginez un monde merveilleux où vous pourriez vous débarrasser des tâches de tous les jours qui vous agacent ou vous rendent malheureux. Un monde où des applications, des robots ou des humains pourraient non seulement faire les courses ou nettoyer mais écrire, draguer, trier vos chaussettes à votre place. Ce monde existe : c’est déjà le nôtre. Dans Comment j’ai sous-traité ma vie, paru chez Allary Editions, le journaliste Nicolas Santolaria raconte qu’en déléguant une bonne partie des corvées quotidiennes, il s’est parfois senti si obsessionnel, seul et infantilisé que le remède fut pire que le mal.