Paris, 1905 : Premier test psychotechnique par Binet et Simon

Alfred Binet (1857-1911) écrit sur l’hypnose, la suggestibilité, la vision, la synesthésie, le témoignage, les faux souvenirs, le fétichisme, le développement de ses enfants pendant quinze ans, les mathématiciens prodiges, les créateurs, les personnalités multiples, les illusionnistes, les joueurs d’échecs, la pédagogie et tutti quanti. Il ouvre son Laboratoire de pédagogie normale où il élabore, avec le médecin Théodore Simon (1873-1961), des épreuves psychométriques susceptibles d’aider l’orientation d’enfants en grandes difficultés scolaires. L’échelle métrique de l’intelligence Binet-Simon contiendra une trentaine d’épreuves et connaîtra trois versions.

Lewis Terman (1877-1956), professeur de psychologie à Stanford, va réaménager le test pour l’étendre aux adultes, puis y adjoindre le quotient intellectuel .

A lire
Alfred Binet, Théodore Simon. Les enfants anormaux
Bernard Andrieu (Dir.). Alfred Binet : De la suggestion à la cognition 1857-1911