Saint-Alban-sur-Limagnole, 1939 : Aux sources de la psychothérapie institutionnelle

François Tosquelles (1912-1994), psychiatre catalan et réfugié politique, prend ses quartiers à l’hôpital de Saint-Alban-sur-Limagnole, où il poursuit des expérimentations déjà tentées en Catalogne, et qui consistent à instituer une horizontalité des rapports entre soignants et soignés. Jean Oury (1924-2014) devient interne à Saint-Alban en 1947. La rencontre est décisive. Pour eux, ce n’est pas le patient qui est malade, c’est l’institution elle-même. Une fois médecin-chef à Saumery, en 1949, Oury, exaspéré par six mois de supplications infructueuses pour obtenir des travaux de réfection, part sur les routes avec les malades et une partie du personnel soignant.

A lire
François Tosquelles. L’enseignement de la folie
Jean Oury, Patrick Faugeras. Préalables à toute clinique des psychoses