San Diego, 1987 : Découverte (fortuite) de l’EMDR

Francine Shapiro (1948- ), en rémission d’un cancer et passionnée de psychoneuroimmunologie (la relation corps/esprit, pour le dire vite), se promène autour d’un lac quand elle prend conscience qu’en remuant les yeux d’une certaine façon, ses idées noires s’envolent. Et voici lancée l’idée d’EMDR, Eye Movement Desensitization and Reprocessing, soit désensibilisation et reprogrammation par mouvements oculaires. Au début, ça paraît un gag : guérir en remuant les yeux ? Mais les publications scientifiques s’enchaînent depuis bientôt trente ans, et l’EMDR est aujourd’hui recommandée par les autorités sanitaires à travers le monde. Comment ça marche ? Eh bien… mystère.

A lire
Francine Shapiro, Margot Silk Forrest. Des yeux pour guérir : EMDR : la thérapie pour surmonter l’angoisse, le stress et les traumatismes
Cyril Tarquinio, Pascale Tarquinio. L’EMDR: Préserver la santé et prendre en charge la maladie