Steven Pinker – La part d’ange en nous

L’opinion générale veut que l’être humain n’ait jamais été à ce point un fou furieux, qui a transformé la planète en un chaos d’extrême violence.

Linguiste et professeur de psychologie cognitive à Harvard, Steven Pinker soutient exactement l’inverse : la violence ne cesse de décliner, et nous n’avons jamais été aussi civilisés. Il expose ses arguments soigneusement bétonnés dans un livre publié aux Arènes, La Part d’ange en nous. Histoire de la violence et de son déclin.

L’ouvrage préféré de Bill Gates, paraît-il !