Un monde sans connards est possible !

En fait, non. Désolés.
Mais ça n’empêche pas d’y réfléchir. La connerie, chacun la connaît : nous la supportons tous au quotidien. C’est un fardeau. Et pourtant les psychologues, spécia­listes du comportement humain, n’ont jamais essayé de la définir. Mieux la comprendre pour mieux la combattre, tel est l’objectif de ce livre, même si nous sommes vaincus d’avance. Des psys de tous les pays, mais aussi des philosophes, sociologues et écrivains, nous livrent ici leur vision de la connerie humaine.

C’est une première mondiale. Et peut-être une dernière, profitez-en !

Traduction en 19 langues. Sélectionné pour le Prix du livre incorrect. Version poche sélectionnée pour le Prix des lecteurs du Livre de poche.

Sommaire

Entre elle et nous, 10 000 ans d’amour fou

Une mauvaise fée aux mille visages s’est penchée sur le berceau de l’humanité : la connerie. Elle chemine avec nous, fidèle entre les fidèles, se réinventant au fil des siècles et des cultures. Elle fustige les différences, réduit en esclavage, attise la violence, cultive la cruauté, dévoie les avancées technologiques, trahit les espoirs politiques, gangrène les idéologies, et saccage la planète. Elle suivra notre espèce jusqu’à la tombe, et la creusera peut-être. Le pire, c’est que nous en sommes plus souvent les complices que les victimes ! Du Néolithique à nos jours, plus de trente historiens nous dévoilent la vérité nue et biscornue sur la connerie.

Sommaire

2020

L’ECHIQUIER POLITIQUE : SES FOUS, SES ROIS, SES PIONS

Nous aimons la politique autant que nous détestons ceux qui l’incarnent. Ils ne nous semblent jamais à la hauteur de nos espérances et des circonstances. Humains, trop humains… ou trop peu, parfois. Mais à trop noircir le trait, c’est la démocratie qu’on rature. Et les torts sont partagés. Car après tout, quel est le pire : gouverner, ou voter, comme des cons ? Ce livre collectif ne se veut ni un bêtisier, ni une énième entreprise de dénigrement systématique de la politique, mais un ensemble de réflexions sur la responsabilité des gouvernants, des électeurs et des médias dans la crise de confiance à l’égard du pouvoir.

Sommaire

« Jean-François Marmion mérite le Nobel de la connerie ! » Boris Cyrulnik

« Un livre qui m’a enchanté ! Tout le monde ici est conquis. » François Busnel, La Grande Librairie, France 5

« Le rédacteur en chef du Cercle Psy réussit le tour de force de livrer un propos clair et accessible à tous. » Pauline Pilaudeau, Lire

« Un livre très malin. » Frédéric Pagès, Le Canard Enchaîné

« Drôle et instructif. » Mathieu Vidard, L’Edito Carré, France Inter

« Est-ce que la connerie, ça s’étudie ? La réponse est oui ! » Yann Barthès, Quotidien, TMC

« Le défi : dire des choses intelligentes sur la connerie sans s’en croire immunisé, ni prendre les lecteurs pour des cons. (…) Le pari est réussi et le succès mérité. » Catherine Portevin, Philosophie Magazine

« On a besoin de livres comme celui-là. » Steven Pinker, professeur de psychologie à Harvard

« Instructif et réjouissant. » Télérama

« Aussi savant que réjouissant. » Le Soir

« Ce livre est loin d’être une connerie ! Passionnant, extrêmement pertinent. » Le Mug, RTBF, la 1ère

« Une lecture jubilatoire. » Egosystème, RTS, la 1ère

« Les historiens s’intéressent enfin aux cons. » Le Monde

« Il y a quantité d’articles intelligents (c’est le moins qu’on puisse attendre), amusants, originaux, éclairants, des anecdotes à foison. » En attendant Nadeau

« C’est passionnant. Bravo pour cette somme d’informations sur la connerie. Je me sens moins con… » Stéphane Bern, RTL

« Une époustouflante enquête à travers les âges et les civilisations. » Tel Quel

Aux Etats-Unis :

« Une collection intelligente d’articles et d’interviews sur la stupidité. » Kirkus

« Remarquablement complet et accessible. (…) Le livre donne un sentiment de décontraction et d’accessibilité. (…) Un regard éclairant sur un sujet plus complexe qu’il n’y paraît. » Booklist

« Une enquête complète et pleine d’esprit sur la folie humaine sous ses innombrables formes. (…) Urgent et transformateur, ce recueil laissera les lecteurs également amusés, consternés et éclairés. » Publishers Weekly